Salut Yinyang,

 

Introduction

 

Oui, je fais une introduction parce que si je ne fais pas un minimum d'effort pour structurer ma pensée aujourd'hui, tu vas déguster de la blogobouillie-ô-gloubiboulga en guise de lecture.

Euhhhhhhhhhh c'est quoi le sujet du blog ?

Je croyais que le thème du blog, c'était la médecine traditionnelle chinoise (M.T.C)  appliquée à cette condition particulière, à cet état merveilleux qu'est la grossesse... Oui ben Yinyang attends un peu. J'ai perdu mon embryon, j'ai fait baptisé mon fils, je me suis mariée. Je suis fatiguée , très fatiguée et j'en ai un petit chouilla ras le bol de la reproduction en mode automatique...

Alors enceinte ou pas ? Je ne cherche pas trop à savoir. Je manque de sommeil. A 9 h 08 du matin (et j'ai les yeux qui brûlent comme si j'avais fait la noce), je me dit que : "advienne que pourra". J'ai des tensions dans la poitrine. Le ventre, je ne peux rien sentir de significatif puisque je passe mon temps à grignoter des cochonneries et à détraquer mon système digestif.

Je suis en train de couler (((

dyn010_original_814_528_pjpeg__59b9a95ad3fb767672859f4c619dd48dCrédit photo

1) Primo : je m'ordonne de me coucher tôt ! J'ai horreur de l'autorité et j'aime pas me donner des ordres à moi-même ((( Mais c'est de pire en pire. Hier, j'ai éteint mon ordi à 1 h 30 AM. Tout le monde dormait, même la glue et moi, sur le blog de sonia, je n'avais pas vu le temps passer.

2) Deuzio : Je dois absolument me remettre au boulot. J'ai totalement lâché mes cours de MTC pour la préparation des grands événements de ma vie. Du coup, j'ai beaucoup de mal à m'y remettre. Allez, un peu de courage...

3) Terzio : il ne faut pas tout voir en noir ébène des ténèbres non plus. J'ai pris au pire 4 kg en une semaine. Au pire ! C'est moins que 40 kilos en 3 ans. J'en ai dégommé 36 en 2 autres années alors ce n'est pas 4000 petits grammes qui vont me perturber. Je vais vite faire fondre ma masse adipeuse sur le tapis de course de la salle à manger.

 Et puis , bonne nouvelle : J'ai découvert les chroniques de Sonia et décidé de prendre soin de ma peau. Et cher lecteur désincarné, mon embryon virtuel, je te promets de te faire partager tous mes secrets et expériences. Car qui sait, peut-être qu'ils pourront t'être utiles un jour de pluie.

Les chroniques de Sonia

Sonia des chroniques du même nom, c'est une fille très rigolotte qui parle de choses sérieuses : comment ne pas laisser dépérir la peau de son visage, comment la garder vivante et même la rendre plus jolie.

Pour cela elle nous parle du layering, une technique japonaise de double nettoyage, de soin et d'hydratation de la peau grâce à l'application d'une succession de cosmétiques savamment choisis. Je ne suis pas particulièrement sensible à la poésie. Et pourtant, celle de Sonia m'a touchée...

En effet, Sonia, que j'envie un peu j'avoue - pour des tas et des tas de raisons inutiles mais désespérément humaines, a rebaptisé cette technique le millefeuille. Je ne suis pas fan de pâtisserie mais je trouve cette trouvaille extraordinaire.

 

800px-Mille-feuille_français_1Crédit photo

Le millefeuille, évoque tant de choses... La crème bien sûr et puis la douceur, l'onctuosité, la succession de couches de délices nutritifs, le velouté et la douceur d'une surface bien lisse. Et même les doigts qui glissent. La métaphore de Sonia est tout bonnement géniale. C'est peut-être pour ça que je suis un peu jalouse. Sans doute que "dans le dedans de moi-même" comme dirait Sonia, j'aimerais être un génie. Ouais, peut-être... Mais je ne vais pas dépenser mon énergie chez un psy pour ça. Tout le monde a le droit de fantasmer. Et je préfère garder mon incroyable dynamisme actuel pour ma peau. Avec un peu de chance, ça détendra mes complexes au cerveau.

Insomnia ou la Soniamania

La technique du millefeuille by Sonia m'a faite tomber dans la nolife attitude. Impossible de décrocher de mon ordi. Et que je te feuillette son blog et des liens pour me cultiver encore plus sur le sujet et des sites pour voir toutes les merveilleuses dépenses qu'une passion pour le millefeuille cosmétique peut engendrer (si l'on veut seulement, on est pas obligé de craquer une fortune non plus. Tu verras comment je m'y suis prise plus tard...)

Au final, j'ai de très bonnes raisons de tenter le millefeuille car mes soirées et mes nuits passées à étudier le MF de Sonia (MF c'est millefeuille et après des heures et des heures d'études, je commence à maîtriser le jargon des pros), bref, mes nuits studieuses n'ont pas améliorées l'état de ma peau déjà mise à rude épreuve par une perte de poids vertigineuse ces dernières années.

Ce matin, j'ai les zyoeufs brouillés, pochés et la joue en marmelade de déconfiture. C'est le moment où jamais de redresser la barre (rapport au titanic) et comme j'écris cet article depuis mon lit douillet, et bien je vais en profiter pour millefeuilleter.

Sonia est une étoile dans le milieu du millefeuille. Elle est célèbre mais humble, fière de son oeuvre accomplie avec allégresse  mais modeste. Elle consacre du temps à ses lectrices en rédigeant des articles précis, en communiquant toutes les informations dont elle dispose pour faciliter le millefeuilletage de ses "ouailles" et en allant toujours à la pêche aux nouvelles infos, en multipliant les tests et les nouvelles expériences. Tout cela demande du temps. C'est pourquoi, après ce bel éloge (sincère et mérité, pfff je te vois venir mauvaise langue !) de Sonia, je devrais me sentir ultra motivée pour m'extirper de ce lit (qui colle) et aller prendre ma face en photo. Ceci permettrait de voir les effets de mon expérience millefeuille au fil des jours et de communiquer les résultats à Sonia.

Dur dur de sortir d'un lit adhésif, surtout quand on a une glue vautrée sur les pieds. Enfin je file et je te raconterai les étapes et les produits choisis

Bisous Yinyang